Le vert à la ville !! (Févr. 2013)

Publié le samedi 23 février 2013

La température du bain

Trois mois après m’être mis à l’eau, il est temps de faire un premier point et de partager avec vous mes premiers ressentis en tant qu’Echevin.

"Gouverner, c’est prévoir", rien n’est plus vrai !

Une des grandes différences entre gérer une entreprise, ce que je fais depuis longtemps maintenant, et travailler pour ou dans une administration communale, c’est la manière dont le temps s’écoule.

Appréhender la méthode de travail de l’administration communale et savoir comment réagir pour être le plus efficace possible c’est avant tout comprendre que tout est questions de délais, de procédures, de règlements, de détails infimes et parfois juridiques et légaux, donc on ne peut plus importants.

En tant que chef d’entreprise, j’ai l’habitude d’une rapidité de réaction et d’efficacité, mais également une liberté d’action qui n’est pas celle d’une administration. J’en suis donc arrivé à la conclusion qu’il fallait bien s’adapter, faire preuve de patience, sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier si je veux que les dossiers avancent.

L’art de se démultiplier

Entre l’entreprise familiale et la commune, l’emploi du temps est évidemment compliqué. Je me suis fixé comme règle d’être présent chaque jour à la commune. Les lundis et mardis pour la matinée, de 7h30 à 12H30 et les autres jours de 7h30 à 8h30 ou 9H. Bien au delà de l’acte de présence minimum, il s’agit surtout pour moi de garder le contact avec les employés communaux, de prendre le temps de les rencontrer régulièrement et d’avoir une vision quotidienne de ce qui se fait "à la commune".

Etre 1er échevin, c’est aussi accepter d’être disponible à tout moment comme quand il y a un incendie et que le Bourgmestre n’est malheureusement pas disponible. C’est aussi se faire à l’idée que l’on sera convié à un grand nombre de réunions de travail, de commissions communales qui ont pour but de préparer les dossiers.

Un premier bilan d’Echevin

En tant qu’Echevin des Finances, je me suis rendu compte qu’il y avait moyen par une gestion plus rigoureuse des factures (compteurs d’eau et d’électricité ne servant à rien, recouvrement d’impayés, …), de récupérer des sommes qui mises bout à bout représentent un montant non négligeable pour mener des politiques en faveur des habitants de Florennes.

Au niveau de la Culture, nous avons ouvert l’année avec l’inauguration de l’exposition Anne Frank dans l’Espace Saby-Meuble qui accueillera à terme le foyer culturel. L’exposition est un réel succès et nous avons dû refuser des visites scolaires par manque de place dans l’agenda. Le gros dossier de l’année 2013 auquel je consacre beaucoup d’énergie est celui de la réfection complète de la salle de spectacle et de cinéma Saint-Pierre. J’ai bon espoir de le voir aboutir pour fin de cette année.

Pour ce qui est de l’Environnement, la commune a rentré, avec le Foyer Culturel et le PCS, un dossier de demande de subsides pour la gestion des déchets et une réflexion est en cours sur la problématique des bulles à verre pour rendre ces endroits plus sécurisés et agréables visuellement. Au niveau du PCDN, de belles avancées devraient être engrangées prochainement avec l’engagement de deux travailleurs "article 60" pour la plantation de haies et l’aménagement de sentiers ou d’espaces verts.

En bref, de gros dossiers sont toujours en chemin mais prendront un certain temps, comme le demande les procédures, et d’autres petites choses ont été mises en chantiers et devraient se solutionner rapidement.

Je ne manque pas de vous tenir informés et me tiens à votre écoute.

Amicalement

Claudy Lottin Premier Echevin

Forum